10 conseils d'orientation pour trouver sa voie

photo-1571260899304-425eee4c7efc

L’orientation est une phase essentielle de votre parcours. Cependant, elle n’est pas définitive pour autant. En effet, vous pourrez toujours vous réorienter si votre choix ne vous convient pas.

Il est alors indispensable de faire le point sur vos envies et votre situation afin de trouver le projet professionnel qui vous correspondra le mieux.

Commençons par une phase de réflexion : quels sont les secteurs d’activité et les métiers qui vous attirent ? Ensuite, listez les formations pour y accéder. À noter qu’il existe différents types d’apprentissage / enseignement : les études longues et théoriques (université), les formations courtes et professionnalisantes (BTS), les BUT en 3 ans, les écoles de commerce / communication / kiné, etc. Vous pouvez également réaliser vos études en alternance avec une formation partagée entre des périodes en cours et d’autres en entreprise.

Voici 10 conseils pour vous aider à faire le point du mieux possible durant cette phase de réflexion et faire le choix qui vous correspond le mieux quant aux études, formations et métiers. Apprenez à définir vos envies, vos capacités et à garder la tête froide.

1. Élargissez votre champ de réflexion

Aucune pensée n’est stupide, alors oubliez votre passé et les préjugés et regardez ce qui correspond à votre personnalité. Le plus important est que vous soyez à l’aise avec votre formation, que celle-ci vous plaise et vous forme au secteur d’activité ou au métier auquel vous souhaitez prétendre.

Pensez donc sans contrainte de temps ou de géographie : qu’avez-vous réellement envie de faire ?

2. Visez haut

Ne mettez pas de côté votre ambition. L’une des clés de la réussite dans la vie est d’avoir des projets, des rêves et de l’ambition. Certes, les objectifs doivent rester un minimum réalistes afin d’être motivé pour travailler, mais il faut viser assez haut. Il est donc important de connaître ses capacités et ses limites.

Parfois, par manque d’assurance et de confiance en soi, nous nous refusons certaines opportunités alors que celles-ci auraient pu être concluantes. Croyez en vous, vous êtes la seule personne à vous connaître réellement. Il est normal d’appréhender avant de débuter dans une nouvelle activité, mais une fois lancé, vous pourriez être étonnamment surpris de vos capacités ! La motivation prime toujours.

3. Faites un bilan personnel

Un bilan personnel ne vous apprendra normalement rien sur vous, mais vous permettra de confirmer vos grands traits de votre personnalité et d’en tirer profit en vous guidant vers des choix de métiers et de formations.

Une fois vos traits de personnalité bien définis, vous serez plus sûr de vous que jamais. Vous pouvez réaliser des tests de personnalité sur Internet ou en centre d’orientation.

4. Définissez vos envies de secteurs d’activité puis de métiers

Oui, il est difficile de savoir précisément le métier que nous souhaitons faire au moment de choisir son orientation. Cependant, vous pouvez définir les secteurs d’activité qui vous plaisent (santé, tourisme, médias, artisanat, sport, etc). Vous aurez ensuite le temps d’affiner votre réflexion en examinant les différents métiers. Chaque chose en son temps.

Ne vous arrêtez cependant pas au premier domaine trouvé, prenez le temps d’en identifier 3 ou 4 afin de ne pas vous fermer de portes.

5. Identifiez ce que vous n’aimez pas

Déterminer ce que l’on n’aime pas est primordial. Effectivement, cela vous permettra d’éviter de perdre du temps et de l’énergie dans des formations qui ne vous correspondent pas.

Les domaines et les métiers que nous n’aimons pas sont identifiables en se posant quelques questions concernant ses traits de personnalité. Par exemple, vous n’allez pas prétendre devenir comptable si vous n’aimez pas les chiffres. Il en est de même pour le domaine du sport, de la santé ou de la beauté. Alors, posez-vous les bonnes questions en analysant notamment les fiches métiers sur Internet, qui décrivent les savoir-être et les savoir-faire attendus.

Il est pertinent de lister les secteurs, les métiers et les missions que vous n’aimez pas. Cela vous permettra de rayer de la liste certains métiers.

6. Mesurez votre envie de formation

Tout le monde ne possède pas les mêmes envies concernant les études. Certaines personnes préféreront travailler le plus tôt possible, d’autres s’orienter vers des études plus ou moins longues.

Posez-vous cette fois aussi les bonnes questions. Êtes-vous prêt à faire 5 ans d’études ? Souhaitez-vous travailler rapidement ? Préférez-vous réaliser vos études en alternance ?

Afin de choisir la formation la plus adaptée, il est nécessaire de définir ses envies en fonction de ses capacités et de sa personnalité.

7. Choisissez jusqu’à 7 alternatives de formation

Différentes formations mènent au même métier. Alors, pour vous garantir le plus de chances possible, agrandissez votre liste de formations.

Vous pouvez trouver toutes les formations possibles sur les sites tels que l’Onisep, sur des salons ou des centres d’orientation.

Il est intéressant de hiérarchiser vos vœux d’orientation par ordre de préférence.

Si vous n’avez pas d’idée précise du métier ou du secteur d’activité vers lequel vous souhaitez vous orienter, optez alors pour une école généraliste comme une école de commerce ou une licence à l’université. Vous pourrez vous spécialiser au fur et à mesure de vos études.

8. C’est à vous de choisir

Lorsque vous êtes en phase de réflexion quant à votre orientation, vous allez demander des conseils à votre entourage qui vous donnera des conseils différents. Il est important d’en prendre note, cependant c’est bien vous qui réalisez votre choix d’orientation. Il faut donc veiller à ne pas trop se focaliser sur l’avis de son entourage et effectuer en parallèle ses propres recherches. L’orientation est tout à fait personnelle et doit avant tout vous correspondre.

9. Analysez le marché de l’emploi

Renseignez-vous avant de vous lancer dans une formation : cherchez à savoir si celle-ci a des débouchés. En effet, certains secteurs sont plus en expansion que d’autres. Vous pouvez trouver ces indications sur des sites tels que Pôle Emploi qui présente les différents métiers, avec les salaires proposés et les tendances à l’embauche.

Il est primordial de ne pas s’engager dans une voie professionnelle bouchée.

10. Définissez votre parcours pour les prochaines années

Après la phase de réflexion, il faut passer à l’action. Il est donc important de définir un plan d’action à court et moyen terme. Définissez donc, même si cela n’est pas définitif, ce que vous allez faire dans 1 an, 2 ans et 5 ans.

Au cours de votre parcours, vous pourrez bien sûr vous rendre compte qu’une formation ou un métier ne vous correspond pas et décider de changer de voie. Le plus important est de ne pas stagner et de se lancer dans quelque chose qui vous plaît. Il ne faut pas passer à côté du projet de vos rêves !